Montre occasion, montre collection, achat montre, vente montre, rolex occasion, patek philippe, audemars piguet, breguet, cartier montre, IWC,Panerai, Richard mille, toutes les montres d'occasion

CARTIER Grande Complication Montre de poche Squelette

Publié le 12/01/2012

Cartier est l’une des premières marques horlogères à avoir monté un boîtier de montre sur bracelet. Pied de nez à l’histoire, Cartier lance pour le Salon de Genève 2012 une montre de poche Grande Complication Squelette affichant un tourbillon, un chronographe monopoussoir et un quantième perpétuel.

Le boîtier de forme galet en or gris de 59,2mm de diamètre voit sa masse ajourée et ciselée pour laisser apparaître des chiffres romains. Du coup, la place occupée par le mouvement est réduite, le calibre à remontage manuel 9436 MC ne mesurant que 15 lignes (soit 33,8mm). Le ciselage du boîtier rend plus complexe sa conception, car sa forme induits plus de 300 angles rentrants, tous anglés à la main.

Le calibre 9436 MC est un mouvement complexe avec 8 jours de réserve de marche, doté d’une fonction chronographe monopoussoir. Ce mouvement comporte également un quantième perpétuel permettant l’affichage juste et automatique au cadran de toutes les informations calendaires utiles jusqu’en 2100. Ce dispositif de haute précision technique tient compte de la journée supplémentaire à ajouter à la fin du mois de février, une fois tous les 4 ans et l’indique dans un guichet placé à 10 heures.

Ce calibre d’exception totalise près de 457 pièces, toutes individuellement finies à la main. Il faut compter plus de 200 heures pour mettre en œuvre et finaliser le processus de squelettage, qui concerne des pièces délicates et fragiles. L’anglage nécessite l’intervention d’artisans spécialistes, et les pièces les plus complexes requièrent jusqu’à 10 heures de travail par composant. L’assemblage et le réglage d’un tel mouvement totalisent encore plus de 200 heures de travail.

CARTIER Grande Complication Montre de poche Squelette
Lire la suite sur leblogdesmontres.fr